Parkinson Canada plaide pour une plus grande sensibilisation et davantage de soutien en contexte de pandémie de COVID-19

Posté le

Toronto, ON — La maladie de Parkinson est en hausse partout dans le monde, le Canada affichant l’un des taux de prévalence les plus élevés et comptant environ 100 000 personnes qui ont reçu un diagnostic de maladie de Parkinson. Malgré la fausse croyance selon laquelle elle touche uniquement les personnes âgées de plus de 60 ans, il s’agit d’une maladie complexe du cerveau qui peut frapper les adultes de tous âges en présentant des symptômes variables. Les effets de la pandémie de COVID-19 n’ont fait que rendre plus difficile l’accès aux soins, aux services de soutien, aux traitements et à d’autres ressources pour les personnes atteintes et leurs familles.

Avril est le mois de sensibilisation à la maladie de Parkinson. Ce mois-ci, nous avons pour mission de faire connaître la maladie et de célébrer les bénévoles de nos communautés qui se sont engagés à soutenir la résilience des personnes touchées. En tant que crise mondiale aiguë, la COVID-19 a attiré toute l’attention, éclipsant diverses maladies potentiellement mortelles, repoussant certains traitements et négligeant les besoins de soutien essentiel. Les membres de la communauté Parkinson seront particulièrement touchés par cette vague de négligence dont les conséquences éventuelles sur la santé seront dévastatrices pour cette communauté. Certains neurologues la nomment d’ailleurs « l’autre pandémie ».

Faits marquants :

  • La maladie est en hausse au Canada. Chaque jour, au Canada, plus de 25 personnes reçoivent un diagnostic de maladie de Parkinson. D’ici 2031, ce nombre pourrait doubler.
  • Les signes sont difficiles à détecter. La maladie de Parkinson est difficile à diagnostiquer, ce qui fait que les personnes atteintes attendent des années, parfois même des décennies, avant de recevoir un diagnostic.
  • Les soins sont coûteux. La maladie de Parkinson se classe au troisième rang des coûts directs de soins de santé annuels les plus élevés, et les personnes atteintes de la maladie se classent au deuxième rang des dépenses directes les plus élevées pour les médicaments, en raison de 1 100 $ par année, soit un montant presque équivalent à celui des personnes atteintes de lésions de la moelle épinière.
  • La COVID-19 n’a fait qu’aggraver la situation. La pandémie a gravement bouleversé notre système de soins de santé. Dans certaines régions, les Canadiens faisaient déjà face à des temps d’attente de plus de deux ans avant de pouvoir consulter un spécialiste pour déterminer s’ils sont atteints de la maladie de Parkinson, et le contexte actuel de santé publique n’a fait qu’empirer la situation.

Parkinson Canada défend les intérêts des personnes atteintes de la maladie et offre un soutien continu. Parkinson Canada finance aussi des recherches novatrices qui offriront aux Canadiens des options de traitement améliorés, un accès aux soins et une meilleure qualité de vie. La plus récente campagne de Parkinson Canada, Prêts à tout, insuffle de l’espoir et de la résilience aux Canadiens atteints de la maladie de Parkinson et à leurs familles. La campagne reflète aussi l’engagement à surmonter les obstacles et à aider les Canadiens atteints de la maladie de Parkinson à bien vivre aujourd’hui, tout en avançant ensemble sur la voie d’un remède.

Parkinson Canada réunit les meilleurs experts en recherche sur la maladie de Parkinson en tant que partenaire fondateur du Réseau Parkinson Canadien Ouvert (RPCO). Ce réseau offre aux chercheurs dans le domaine la plateforme leur permettant d’établir de nouveaux liens et d’échanger leurs résultats afin de les mener vers des progrès novateurs en matière de maladie de Parkinson.

Pendant le mois de la sensibilisation à la maladie de Parkinson, et tout au long de l’année, restez en contact avec Parkinson Canada en consultant le site Web www.parkinson.ca ou en communiquant avec nous au 1 800 565-3000.

Abonnez-vous à e-L’Actualité Parkinson, un bulletin mensuel, à l’adresse https://www.parkinson.ca/fr/publications/infolettres/.

-30-

À propos de Parkinson Canada

Parkinson Canada offre du soutien aux personnes touchées par la maladie de Parkinson. Depuis 1965, l’organisme défend les intérêts de la communauté Parkinson au Canada. Le programme de recherche de Parkinson Canada finance des projets novateurs qui visent à trouver de meilleurs traitements et un remède. Parkinson Canada est l’un des partenaires fondateurs du Réseau Parkinson Canadien Ouvert (RPCO). Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson jouent un rôle actif au sein du Réseau, échangeant d’importantes données démographiques et biologiques et étant jumelées à des cliniciens pour les essais. Le RPCO accroîtra la collaboration entre les établissements et les scientifiques pour accélérer les découvertes au moyen d’une banque de données et d’une banque de tissus biologiques partagées. Parkinson Canada est un organisme national de bienfaisance qui poursuit ses activités grâce à la générosité des donateurs. Il est agréé en vertu du Programme de normes d’Imagine Canada depuis 2013. Afin de bien remplir sa mission, Parkinson Canada fait partie d’un grand nombre de coalitions et de partenariats. Pour en savoir plus sur le plan d’action et les ressources de Parkinson Canada contre la COVID-19, visitez https://www.parkinson.ca/fr/plan-daction-de-parkinson-canada-pour-la-maladie-a-coronavirus-covid-19/.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *