S’engager dans la Grande Randonnée de Parkinson Canada a fait partie de la guérison de Blake Bell

Blake Bell, participant à la Grande Randonnée Parkinson Canada
Posté le · Dernière mise à jour le

Blake Bell a été diagnostiqué avec la maladie de Parkinson à l’âge de 49 ans. Il se souvient que son neurologue a pris trois minutes pour l’examiner, puis a prononcé les mots qui ont bouleversé son univers: «Je suis désolé de vous apprendre que vous avez la maladie de Parkinson.»

«Après le choc du diagnostic, je vivais dans le déni», a mentionné Blake. «Je tentais de cacher la maladie, et j’essayais très fort de ne pas y penser. J’en ai parlé à personne, sauf à ma famille proche.» Il lui a fallu des années pour être prêt à parler de son diagnostic et pour commencer à le gérer la tête haute.

Cet état d’incertitude, de chagrin, d’apathie ou de toute autre émotion n’est pas rare. Pour certains, le diagnostic de la maladie du Parkinson apporte un sentiment de soulagement. Pour eux, il s’agit finalement de recevoir une explication et de donner un nom à ce qu’ils vivent. Pour d’autres, le diagnostic soulève plus de questionnements que de réponses. Recevoir un diagnostic de la maladie de Parkinson peut être très difficile à accepter. Le message de Blake s’adresse à tous ceux qui ont connu cette courte introduction à la maladie: quels que soient les sentiments que vous éprouvez face à votre nouveau diagnostic, il est important de savoir que vous n’êtes pas seul.

Comment la Grande Randonnée Parkinson Canada a aidé Blake à s’adapter à son diagnostic

Blake, Parkinson Canada et de nombreuses personnes qui comprennent maintenant l’importance de s’engager activement avec un diagnostic partagent un objectif commun: réduire le temps nécessaire à une personne pour passer par le processus naturel d’adaptation au diagnostic et commencer à se concentrer sur le fait de bien vivre avec la maladie de Parkinson.

Pour Blake, le moment décisif s’est produit après avoir consulté des ressources de soutien et avoir découvert la Grande Randonnée de Parkinson Canada. «Je me suis inscrit et j’ai utilisé cette marche pour m’ouvrir aux autres. J’ai fait part de mon histoire sur les médias sociaux et j’ai été stupéfait par tout le soutien que j’ai reçu,» raconte Blake. «Ce fut un soulagement énorme d’enfin annoncer à mes amis et à mes collègues que j’avais la maladie de Parkinson. C’était comme si un poids de mille livres avait été retiré de ma poitrine. Et surtout, je me suis senti très bien de faire quelque chose de significatif qui, en fin de compte, aiderait des personnes comme moi qui vivent avec la maladie de Parkinson.»

Blake, le «héros national» de la Grande Randonnée de Parkinson Canada, a transmis son message au-delà de son réseau et a été une nouvelle fois bouleversé par la réaction causée par son histoire. Aujourd’hui, il encourage activement les gens à participer à nouveau. Ayant participé à une nouvelle série de vidéos qui illustrent le véritable esprit de la marche, il mènera une campagne visant à aider les capitaines d’équipe à donner un sens à la marche pour leur famille, pour leurs amis, et surtout, pour la personne atteinte de la maladie de Parkinson.

Être accueilli au sein d’une communauté soudée tout en recueillant des fonds pour la recherche sur la maladie de Parkinson, voilà seulement quelques-unes des raisons pour lesquelles vous devriez participer à la Grande Randonnée Parkinson Canada.

«J’ai déjà été superviseur pour des projets de construction majeurs. J’étais responsable de chaque partie du projet et j’adorais cela. Puis vint le jour où j’ai dû abandonner. La maladie de Parkinson m’a finalement enlevé mon travail. Mais, il y a tant de bonnes choses dans ma vie. Je fais de l’exercice et cela maintient mon corps en bonne santé la plupart du temps. Ma femme est mon rocher. Mes deux fils d’âge adulte m’appellent très souvent. Et puis, il y a mon petit-fils de cinq ans, la prunelle de mes yeux. Lorsque je tremble, il me soutient en prenant ma main avec sa petite main. Aussi, j’ai toute la communauté de soutien que j’ai bâtie grâce à Parkinson Canada et à la Grande Randonnée.»

Comment participer à la Grande Randonnée Parkinson Canada peut vous aider

Marchez ou courez lors de l’édition 2021 de la Grande Randonnée Parkinson Canada. Des options virtuelles sont également disponibles.

Le message de Blake aux familles qui se trouvent dans une situation similaire à la sienne est simple. Joignez-le. Joignez-vous à lui pour jouer un rôle actif dans la gestion de la maladie de Parkinson ainsi que pour soutenir les personnes de votre entourage qui s’adaptent à leur diagnostic, et joignez-vous à lui pour soutenir Parkinson Canada. Votre soutien alimente la recherche pour trouver de meilleurs traitements et possiblement un remède. Il permet également de créer une communauté d’espoir et de compréhension pour les 100 000 Canadiens qui vivent actuellement avec la maladie de Parkinson et les 25 personnes qui entendront «Vous avez la maladie de Parkinson» demain.

Cette année, la randonnée nationale aura lieu dans votre communauté. En effet, vous marcherez à votre façon en vous servant des outils numériques et physiques de la «Grande Randonnée dans une boîte», qui sont conçus pour garantir une expérience personnalisée, amusante et mémorable. Blake sera présent pour encourager les participants et pour conseiller les capitaines afin de leur montrer comment rendre cette marche significative en chemin.

Enregistrez-vous aujourd’hui au www.superwalk.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *