La COVID-19 et la maladie de Parkinson

Photo de chercheurs scientifiques
Posté le · Dernière mise à jour le

Parkinson Canada se consacre à la santé et au bien-être de toutes les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Nous continuons de surveiller de près l’information sur la pandémie de COVID-19 fournie par l’Agence de la santé publique du Canada et d’autres autorités de la santé publique.

Ce que nous savons aujourd’hui, c’est que l’administration des vaccins se fait en fonction des groupes prioritaires. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles une personne atteinte de la maladie de Parkinson peut bénéficier d’un accès prioritaire. Toutefois, cette maladie n’est pas actuellement un facteur admissible.

Depuis l’annonce initiale portant sur les groupes prioritaires, nous avons travaillé sans relâche pour comprendre la stratégie globale sous-tendant le déploiement du vaccin et comment la maladie de Parkinson en fait partie. Nous continuons de consulter des spécialistes des troubles du mouvement et d’autres experts à mesure que l’information évolue. Nous poursuivrons inlassablement nos recherches dans le but d’accorder la priorité à la santé des Canadiens atteints de la maladie de Parkinson.

À l’heure actuelle, bon nombre des personnes souffrant de la maladie de Parkinson et pouvant présenter une forme grave de la maladie ou des complications seront admissibles à un accès prioritaire au vaccin en fonction des critères existants.

Voir plus de ressources sur la COVID-19 pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson et les partenaires de soins.

Foire aux questions sur la COVID-19 et la maladie de Parkinson

Rien n’indique que le vaccin contre la COVID-19 soit dangereux ou inefficace chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. L’International Parkinson and Movement Disorder Society encourage la communauté des spécialistes de la santé à recommander aux patients atteints de la maladie de Parkinson (ou à leurs soignants responsables) de se faire vacciner, à moins qu’il n’y ait une raison précise empêchant la vaccination.

Les spécialistes de la santé recommandent également que les personnes atteintes de la maladie de Parkinson se fassent vacciner le plus rapidement possible, les avantages et les risques étant comparables à ceux de la population générale (d’âge égal). Nous voulons également que nos patients soient protégés contre la maladie et ses conséquences.

Lire l’énoncé complet.

Le vaccin est d’abord et avant tout distribué aux groupes prioritaires, puis il sera offert à l’ensemble de la population.

Le Canada privilégie une approche qui accorde la priorité aux groupes suivants :

  • Les résidents et le personnel de milieux de vie communs qui fournissent des soins aux personnes âgées.
  • Les personnes de 70 ans et plus, en commençant par celles de 80 ans et plus, puis en diminuant la limite d’âge par tranches de 5 ans, jusqu’à l’âge de 70 ans, à mesure que l’offre devient disponible.
  • Les travailleurs de la santé qui ont un contact direct avec les patients, notamment les personnes qui travaillent en milieu de soins de santé et les préposés aux services de soutien à la personne.
  • Les adultes vivant dans des communautés autochtones.

Au fur et à mesure que des vaccins contre la COVID-19 et des fournitures deviendront disponibles, les populations suivantes devraient pouvoir se faire vacciner :

  • Les travailleurs de la santé qui n’étaient pas inclus dans le déploiement initial.
  • Les résidents et le personnel de tous les autres milieux de vie communs, notamment les refuges pour sans-abri, les établissements correctionnels et les logements pour les travailleurs migrants.
  • Les travailleurs essentiels qui sont exposés à des risques supplémentaires pour maintenir les services nécessaires au fonctionnement de la société.

La ressource suivante vous fournira de plus amples renseignements sur le plan de déploiement du vaccin pour le Canada. Elle offre également un outil fort utile vous permettant de trouver facilement de l’information propre à votre province ou territoire : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus/prevention-risques/covid-19-vaccins-traitements/deploiement-vaccin.html

Bien que la COVID-19 puisse rendre n’importe qui malade, certaines personnes sont plus susceptibles d’être exposées au virus pour les raisons suivantes :

  • Leur emploi ou leur profession les amène à entrer en contact avec un grand nombre de personnes, ce qui accroît le risque d’exposition à une personne qui a la COVID-19.
  • Elles vivent dans des lieux d’habitation de groupe où le virus de la COVID-19 peut se propager plus facilement, par exemple des établissements de soins de longue durée, des établissements correctionnels, des refuges ou des résidences de groupe.
  • Des obstacles limitent leur capacité d’adopter des mesures de santé publique efficaces, par exemple, les personnes ayant une incapacité pour qui certains renseignements, services ou établissements se révèlent non accessibles.

Par exemple, toute personne :

  • qui a de la difficulté à lire, à parler, à comprendre ou à communiquer.
  • qui a de la difficulté à avoir accès à des soins médicaux ou à des conseils de santé.
  • qui a de la difficulté à prendre des mesures de prévention, comme se laver les mains souvent et se couvrir la bouche ainsi que le nez en cas de toux ou d’éternuement.
  • qui a besoin de soins médicaux spécialisés constants ou de fournitures médicales précises.
  • qui a besoin de supervision constante ou d’une aide pour conserver son autonomie.
  • qui a de la difficulté à accéder à un moyen de transport.
  • qui est aux prises avec des obstacles économiques.
  • qui a un emploi instable ou des conditions de travail rigides.
  • qui se bute à un isolement social ou géographique, comme dans les communautés éloignées et isolées.
  • dont les conditions de logement sont précaires, inadéquates ou inexistantes.

Parkinson Canada exhorte tous les Canadiens à continuer de suivre les directives en matière de santé publique afin d’assurer leur sécurité et de prévenir la propagation de la COVID-19. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site suivant : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus/prevention-risques/mesures-reduire-communaute.html

À ce jour, il existe peu de renseignements sur la COVID-19 et la maladie de Parkinson. Toutefois, les études publiées révèlent qu’une personne atteinte de la maladie de Parkinson qui contracte la COVID-19 peut présenter pendant l’infection aiguë une aggravation des symptômes moteurs et non moteurs, comme la fatigue et des problèmes liés aux fonctions corporelles autonomes. Si vous avez contracté la COVID-19 et que vos symptômes de la maladie de Parkinson s’aggravent, veuillez communiquer avec votre médecin pour définir les meilleures stratégies de gestion de l’infection.

N’importe qui peut contracter la COVID-19. Toutefois, les personnes les plus susceptibles de présenter une forme grave de la maladie ou des complications si elles contractent la COVID-19 sont les suivantes :

  • Les personnes âgées (le risque augmente par tranche de 10 ans, particulièrement après l’âge de 60 ans).
  • Les personnes de tous âges qui ont des problèmes de santé chroniques, notamment :
    • une maladie pulmonaire
    • une maladie cardiaque
    • de l’hypertension (pression sanguine élevée)
    • le diabète
    • une maladie du rein
    • une maladie du foie
    • la démence
    • un accident vasculaire cérébral
  • Les personnes de tous âges qui sont immunodéprimées à cause des raisons suivantes :
    • Un problème de santé (comme le cancer)
    • Un traitement qui affaiblit le système immunitaire (comme la chimiothérapie)
  • Les personnes atteintes d’obésité (indice de masse corporelle de 40 ou plus).

Une petite étude a révélé que l’âge ainsi que la maladie de Parkinson avancée contribuaient à des infections plus sévères.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les personnes susceptibles de présenter une forme grave de la maladie ou des complications si elles contractent la COVID-19, veuillez consulter le site suivant : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/maladies-et-affections/personnes-susceptibles-gravement-malades-contractent-covid-19.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *