« Parkinson Canada, en soutenant des recherches de pointe, la défense d’intérêts et l’éducation des personnes atteintes du Parkinson, fait pencher la balance vers l’atteinte de notre vision collective, une meilleure vie maintenant pour les gens atteints du Parkinson, et un avenir sans Parkinson. »

Margaret Hanlon-Bell travaille actuellement dans une entreprise qui investit dans des technologies et des produits innovateurs de pointe pour les mener à terme, servant de catalyseur pour l’innovation issue des médecins au Canada. L’entreprise a comme objectif une transformation des soins de santé aboutissant à de meilleurs résultats en santé.

Margaret a œuvré comme professionnelle de la santé et membre d’équipes de leadership pour des entreprises pharmaceutiques et de matériel médical, ce qui l’a mise en contact avec des systèmes internationaux de soins de santé.

Elle a toujours travaillé de concert avec des intervenants, notamment l’Association canadienne des infirmières et infirmiers et des technologues de néphrologie, la Fondation canadienne du rein en Ontario et un sous-comité de l’Ontario Medical Association.  Plus récemment, elle a œuvré bénévolement dans la défense d’intérêts en soins de santé, contribuant à modifier la trajectoire de résultats personnels en soins de santé.

L’époux de Margaret a reçu un diagnostic de Parkinson il y a neuf ans. En sa qualité de membre du conseil de Parkinson Canada et de présidente du comité des relations avec les intervenants, elle espère contribuer à l’orientation stratégique de Parkinson Canada, ainsi qu’à l’accomplissement de sa mission de transformer la vie des gens atteints du Parkinson et de sa vision d’un monde sans Parkinson.